Catégories
Exclusivités Exultaric Cuir

Les chroniques du cuir

Le cuir, une histoire

Dans le monde du cuir, on connaît tous le Perfecto créé en 1928 par les frères SCHOTT à la demande d’un concessionnaire moto Harley Davidson. Un grand succès pour ces deux frères, à qui aujourd’hui le Perfecto reste très populaire. Le Perfecto, de nos jours, n’est pas forcément associé à la moto. On le retrouve dans les plus grandes boutiques fétiches… Grâce à des films comme Top Gun, Pearl Harbor avec leurs blousons aviateur en cuir et le perfecto, la vision de l’homme et du cuir ont changé.

Les origines du cuir gay

La culture gay-cuir existe depuis la fin de la Seconde Guerre Mondial issue du « Biker ». Les premiers rassemblements « Cuir » eurent lieu à Los Angeles dans les années 50. Ils ont été suivis dans les années 90 par la première Folsom Street Fair de San Francisco. Puis dans les années 2000 par Folsom à Berlin.

Une double peau

Pas de doute, de tous les pantalons, des blousons moto, gilets… celui en cuir demeure le plus ambigu, le plus transgressif. Double interdit : celui d’une forme volée aux hommes et celui d’une matière qui a longtemps été associée à la force et au pouvoir porté au moyen âge, le film Gladiateur en témoigne. Les soldats portaient des bracelets de cuir ce qui apporte force et confiance.

Le cuir dans le BDSM c’est une façon d’érotiser les formes masculines afin de symboliser la relation entre dominant et dominé. Le cuir n’est pas que sadomasochiste, la sensualité au contact de la matière et du visuel est indéniable. Son odeur si particulière qu’on retrouve nulle part ailleurs, son bruit crissant lors du moindre mouvement, son touché si agréable… Qui n’a jamais voulu ressembler à Néo dans Matrix ou à un autre acteur de film légendaire comme l’Equipée sauvage avec Marlon Brando… alors enfilez vos cuirs et rejoignez Exultaric.

Le cuir s’entretient très facilement. Retrouvez-nous dans nos tutoriels (entretien du cuir).